Isolants innovants : Les dernières avancées technologiques pour votre confort

Isolants innovants

Publié le : 06 septembre 20238 mins de lecture

A cette époque, le coût de l’énergie tend à augmenter de jour en jour, et la protection de l’environnement devient une priorité pour tous. En l’occurrence, la rénovation et la construction prennent en compte ces points et privilégient des solutions économiques et écologiques en adoptant des moyens adaptés, notamment au niveau des surfaces à isoler. Aussi, découvrez comment les isolants innovants, selon les dernières avancées technologiques arrivent à conférer plus de confort.

Les différents types d’isolants technologiques

Dans le cadre de travaux de rénovation ou de nouvelle construction, conformément à la législation en vigueur, l’isolation thermique est exigée. Il s’agit d’éléments fondamentaux servant à limiter les transferts de chaleur de l’extérieur à l’intérieur de l’habitation. Les avancées technologiques ont permis de trouver des solutions pour augmenter la résistance thermique tout en optimisant la performance des matériaux servant à l’isolation et disponibles auprès de technitoit.com.

Les panneaux sous vide

Fabriqués en noyau composé de silice, avec une couverture en film multicouche mis sous vide, les PIV ou panneaux d’isolation sous vide contribuent à limiter la circulation de la chaleur par le biais de cette dépression.

En termes de performance thermique, les PIV ont un coefficient de conductivité thermique de 0,006 W/m.K. Un centimètre d’épaisseur de ce panneau équivaut à neuf centimètres de laine minérale. Même si ce matériau est perméable à l’eau, la mise en place d’un pare-vapeur est recommandée pour une protection optimale.

L’aérogel

Matériau innovant servant à isoler, l’aérogel a une composition originale basée principalement sur l’air, avec 90 % de pores. Sa structure extrêmement légère lui confère des performances inégalables en termes d’isolation thermique et phonique. Ce matériau chimique contient du dioxyde de silicium amorphe sous forme de nano-billes à l’apparence de mousse ultra légère recyclable.

Son coefficient de conductivité thermique s’élève à 0,012 W/m.K, d’où sa performance isolante de 3 fois plus élevée que celle de la laine minérale. Outre cela, ce matériau bénéficie d’une résistance optimale aux hautes températures, ainsi qu’à la compression, malgré son épaisseur deux fois moins importante qu’une isolation thermique traditionnel.

L’All Water Panel

Ce système permet d’avoir un matériau servant à isoler formé par des panneaux en verre double vitrage rempli d’eau. Ces panneaux sont installés dans l’épaisseur des murs extérieurs et protège les surface de manière naturelle grâce à l’eau qui agit en tant que fluide caloporteur captant puis distribuant la fraîcheur en été et la chaleur en hiver.

Les réflecteurs

Les réflecteurs servent à isoler grâce à un principe particulier. Ces matériaux reflètent tel un miroir les rayons thermiques infrarouges du soleil pour les capter, de manière à les renfermer à l’intérieur en hiver et à les renvoyer vers l’extérieur en été. Les films réflecteurs permettent de bénéficier d’un confort thermique optimal en toutes saisons, hiver comme été. Cette technologie ne présente aucun risque de surchauffe à l’intérieur tout en conférant une protection optimale contre les agressions du froid en hiver. La chaleur produite à l’intérieur de l’habitation y reste en été, et la fraîcheur de l’extérieur ne s’insurge pas grâce aux réflecteurs.

Les matériaux naturels adoptant la nouvelle technologie

Même avec des matériaux naturels, il est possible de procéder à l’isolation des combles et autres surfaces dans le cadre de la rénovation ou construction. Le choix des produits à adopter est défini lors de l’estimation des travaux.

Les matériaux naturels d’origine végétale

Pour l’isolation des combles, la laine de chanvre fabriquée avec la partie fibreuse chènevotte et associée à un liant en fibres de polyester représente la technologie la plus fréquente. Cela permet d’avoir un matelas souple et imputrescible servant à isoler les rampants de toitures, ainsi que les combles de manière optimale.

La laine de lin, composé de matelas ou rouleaux de lin traités au fongicide, ignifugeant et insecticides, associée à des fibres de polyester forme une ouate visant à isoler des murs, planchers, plafonds et combles.

Le liège expansé est un autre matériau naturel adoptant la technologie de surchauffage à la vapeur d’eau pour une agglomération du chêne-liège en liège. Ce procédé sert à isoler la façade extérieure dans la mesure où il s’agit d’un matériau imputrescible, étanche, incombustible et surtout durable.

Les fibres d’herbes sont aussi utilisées pour la fabrication de panneaux Gramitherm. Le procédé consiste à séparer la fibre (partie sèche de l’herbe) de l’eau (partie humide) de manière à ce que l’eau produise du biogaz utile pour sécher la fibre. Celle-ci est ensuite mélangée avec des fibres de jutes et polyester pour les lier. Ensuite, la préparation est compactée de manière à produire les panneaux de toiture servant à isoler murs et sols, avec une empreinte carbone négative.

Toujours en termes d’innovation, des matériaux à base d’algues, coques de cacahuètes, ou encore d’épluchures de pommes de terre figurent parmi les produits technologiques innovants.

Les matériaux naturels d’origine animale

La laine de mouton est un matériau naturel servant à isoler les surfaces, notamment les plafonds et toitures. Associée avec des fibres synthétiques, cette matière assure la compacité et la cohésion de la laine. Des traitements complémentaires technologiques sont adoptés pour limiter le développement des moisissures, ainsi que les attaques d’insectes.

Ajoutés à des additifs et des traitements complémentaires, les plumes de canard en rouleau ou en panneaux s’adaptent parfaitement pour isoler combles, rampants, plafonds, planchers et murs.

Les matériaux recyclés

Le recyclage de vêtements usagés permet d’avoir de la laine de coton, avec 80% de fibres de coton et le reste de fibres de polyester. La performance thermique et acoustique de ce matériau est bien adaptée aux combles.

Sinon, l’ouate de cellulose est un autre matériau recyclé à base de papiers recyclés et broyés mélangés avec de l’eau puis séchés. Un traitement insecticide et ignifuge permet d’en faire un matériau performant pour les combles, sols, murs et rampants.

Le confort thermique et phonique grâce aux avancées technologiques

Étant donné les exigences réglementaires actuelles pour isoler les surfaces, l’innovation devient une priorité pour conférer plus de performances aux matériaux. Ainsi, chacun doit vérifier l’isolation de sa maison, surtout dans le cadre d’une rénovation.

L’avantage des produits innovants réside dans leur performance nettement plus élevée, grâce à une nanostructure complexe poreuse permettant l’augmentation de la conductivité thermique.

Plan du site