Avec la multitude de types de cuisine disponible sur le marché, les crédences de cuisines, à la fois fonctionnelles et décoratives, deviennent également de plus en plus tendances actuellement. Elles peuvent être fabriquées avec des matériaux comme la résine, du bois, du carrelage, du métal dont l’inox ou encore en verre et apporter une touche d’esthétique unique à la cuisine. Si vous êtes donc sur le point de rénover ou d’aménager votre cuisine, le choix d’une bonne crédence de cuisine est très important. Pour lui donner un design plus moderne. Mais comment choisir sa crédence ?

À quoi sert une crédence dans une cuisine ?

La crédence de cuisine se décline en plusieurs styles et en une multitude de design. Il s’agit pour mémoire de la partie du mur située entre le plan de travail et les meubles en hauteur de celui-ci. La crédence de cuisine sert notamment à protéger cette partie du mur des éclaboussures d’eau et de gras pour faciliter l’entretien de la cuisine. Elle permet donc à la cuisine de résister à l’humidité et par la même occasion d’éviter la propagation des moisissures et des champignons pouvant être nocifs à la santé. Mis à part le côté pratique, les crédences de cuisines sont également très appréciées pour leurs côtés esthétiques. Produits avec différentes sortes de matériaux tout aussi nobles les uns que les autres, elles servent également d’élément de décoration dans une maison moderne. Il existe d’ailleurs plusieurs modèles et styles disponibles sur le marché, pouvant s’adapter au gout de chacun en termes d’aménagement de cuisine. Ce qui complique le choix d’une crédence de cuisine surtout s’il s’agit d’une crédence sur mesure, d’autant plus qu’elle doit être en adéquation avec le reste de la pièce dont les couleurs des murs de la cuisine, de matériaux utilisés pour les autres pièces de la cuisine, du sol ainsi que du plafond.

Les crédences à base de bois et de matériaux synthétiques

Les crédences de cuisines produites à base de bois apportent pour la plupart une touche d’authenticité et de naturel à la cuisine. Elles peuvent être en bois brut, en bois exotique, en contreplaqué ou encore en bois massif. Le seul problème avec ce type de crédence c’est qu’elle nécessite un entretien régulier avec du vernis. Elle ne supporte pas non plus ni la chaleur ni l’humidité. Mais à défaut d’avoir du bois naturel, il est également possible d’installer des crédences de cuisines stratifiées imitation bois. La crédence de cuisine stratifiée est disponible en une multitude de coloris et se nettoie facilement. Elle est plus résistante que le bois et contrairement à celui-ci, résiste parfaitement à l’humidité et à la chaleur. Il existe également des crédences adhésives. La principale caractéristique d’une crédence adhésive c’est son imperméabilité. Les crédences adhésives vous permettront également de changer de style rapidement sans pour autant enlever l’ancien revêtement. Elle se décline en plusieurs coloris et motifs qui imitent parfaitement les carreaux ou la mosaïque.

Les crédences à base de matériaux plus résistants

Toutefois il existe de crédences produites avec des matériaux plus résistants naturellement à la chaleur et à l’humidité. La crédence en verre par exemple, est parmi l’une des plus prisées sur le marché. Elle est proposée en plusieurs coloris parfois teintés de fluo, pour apporter plus de lumière à la cuisine. Son caractère réfléchissant et sa brillance donnent également l’impression d’avoir une cuisine plus grande. Elles ont l’avantage d’être faciles à nettoyer. Un simple coup d’éponge suffit à leur rendre leurs brillances d’origine. Proposée à un prix abordable, la crédence en verre présente toutefois quelques inconvénients. Le verre est un matériau très fragile et qui se salit facilement. Les chocs de toutes sortes sont donc à éviter absolument.

Les crédences en carrelages quant à elles sont plus économiques. Il en existe en une large gamme de couleurs et de forme dont le carrelage en relief, à motif ou pailleté. Si elle résiste parfaitement à l’humidité et à la chaleur, l’un de ses plus grands défauts sera la jointure. Les joints entre les carreaux sont plus sujets à la capture de poussières et des souillures et peuvent changer de couleur au fil du temps. Il existe également des crédences en pierres naturelles très résistantes, mais qui nécessite un nettoyage au quotidien pour éviter les accumulations de saleté. Enfin, les crédences en inox. Elles ont l’avantage d’être très propres avec une bonne facilité d’entretien et qui s’adapte à tous types de feux, mais qui sont également plus sujets aux rayures. Toutefois, comme le verre, l’inox apporte plus de lumière à la cuisine.

Comment choisir sa crédence ?

Pour le choix d’une credence cuisine, avant tout il faut bien choisir le matériau avec lequel la crédence de cuisine a été fabriquée. Prenez en considération les avantages de chacun de ces matériaux, mais ne négligez pas non plus leurs principaux inconvénients. Le côté esthétique est également un élément très important pour le choix d’une crédence. Véritable élément décoratif d’une cuisine, la crédence devra donc être en adéquation avec tout le reste de la pièce. Il est donc important de bien choisir le design à apporter à sa crédence. Certaines crédences peuvent être installés soi-même, mais pour une crédence sur mesure, il vaut toujours mieux faire appel à un professionnel afin d’être sûr d’être satisfait pour la pose. Un bon artisan coûtera dans les 20 à 100 euros par mètre carré.