Choisir la bonne hauteur pour un plan de travail s’avère souvent difficile, voire compliqué surtout si vous êtes nombreux à la maison. Trouver la hauteur idéale s’avère cependant essentiel pour garantir le confort de l’utilisateur, mais comment faire si tout le monde à la maison n’est pas à la même taille ? Découvrez quelques astuces pour déterminer la hauteur parfaite pour votre plan de travail.

En quoi la hauteur du plan de travail est-elle primordiale ?

Si l’on envisage souvent d’aménager une cuisine fonctionnelle, avoir une cuisine ergonomique s’avère tout aussi indispensable. Figurant parmi l’une des pièces de la maison où l’on passe beaucoup de temps, pour préparer les repas, faire la vaisselle ou manger, la cuisine devra avoir un plan de travail dont la hauteur est adaptée à votre taille. Puisque vous allez passer des heures debout dans cette pièce par jour, il devient essentiel de choisir un plan de travail à votre hauteur pour réaliser les tâches dans les meilleures conditions.

En réalité, il ne s’agit pas seulement d’une question pratique puisqu’opter pour la bonne hauteur d’un plan de travail garantit également la bonne santé de votre dos. Un paillasson trop haut vous obligera à lever les bras pour chaque tâche ce qui sollicite les épaules inutilement. Inversement, un plan de travail trop bas vous contraint à courber le dos ce qui entrainera des douleurs dorsales ou cervicales sur le long terme.

Afin d’éviter les tensions occasionnées par une mauvaise posture, l’idéal est d’aménager le plan de travail selon votre morphonologie, c’est-à-dire un paillasson à la bonne hauteur. Vous ne devrez donc pas baisser pour faire la vaisselle ou remonter les épaules pour couper les légumes au risque d’être sujet à des douleurs musculaires sur le long terme.

Mais comment choisir la bonne hauteur dans ce cas ?

Trouver la hauteur idéale pour un plan de cuisine n’est pas toujours une chose facile notamment puisque tout le monde ne fait pas la même taille. Étant une pièce multitâche, la cuisine nous oblige souvent à prendre différentes positions : laver les légumes, découper des condiments sur une planche, cuisiner une sauce sur la plaque, faire la vaisselle… Puisque votre posture dépend entièrement de la nature des tâches, il faudra tenir compte d’un critère déterminant lors du choix de la hauteur ; votre dos doit rester droit.

Selon les cuisinistes, la hauteur standard d’un plan de travail est de 85 cm, mais elle devrait se situer généralement entre 90 et 94 cm pour laisser une marge de croissance aux utilisateurs. Elle peut bien entendu être ajustée à la taille de chacun. Si l’on se fie à la taille moyenne des Français, la hauteur idéale d’un plan de travail en France est de 92 cm. Cette mensuration s’avère parfaite si vous êtes nombreux à utiliser fréquemment la cuisine.

Si vous êtes la seule qui utilisera la pièce, le plan de travail en bois peut donc avoir une hauteur conforme à votre taille et votre morphologie. Idéalement, il devra se situer à hauteur de la taille (ou ceinture), mais surtout arriver à 10 cm en dessous de la hauteur des coudes, une fois pliés à 90 °. Pensez par ailleurs à tenir compte de l’épaisseur du plan de travail (au moins 4 cm) pour garantir sa résistance et sa longévité.

Quelles solutions pour adapter la hauteur du plan de travail ?

Entre la hauteur standard et la hauteur idéale pour vous, le choix dépend entièrement de la taille des utilisateurs, mais aussi de chaque usage. La cuisine, la cuisson, la vaisselle et les diverses tâches nécessitent en effet différentes positions ainsi, vous devrez miser sur ces questions pratiques lors du choix de la hauteur.

Si vous avez par exemple un seul plan de travail linéaire, l’idéal est de choisir une hauteur moyenne adaptée aux personnes qui passent le plus de temps en cuisine. Cette solution est particulièrement adaptée pour un espace assez restreint.

Si vous avez de la place, pensez à choisir plusieurs hauteurs pour le plan de travail afin de faciliter la réalisation des tâches quotidiennes. En installant différents niveaux, vous pourrez personnaliser la hauteur du plan de travail selon vos habitudes et rendre la cuisine plus ergonomique. Adaptez donc les dimensions à chaque usage :

. Hauteur permettant d’avoir les bras à 90 ° pour éplucher les légumes, laver ou faire la vaisselle : entre 90 à 94 cm

. Hauteur plus basse pour la plaque de cuisson pour voir ce qui se passe dans la casserole

. Hauteur plus élevée pour l’îlot central si vous mangez dessus

N’hésitez pas à jouer sur différentes mensurations du plan de travail selon l’usage et la fonction. En plus d’apporter une touche personnalisée à votre cuisine, aménager plusieurs hauteurs peut s’avérer pratique : évier plus bas pour les petits, hauteur de préparation moyenne pour la cuisinière, plaque de cuisson plus élevée adaptée au cuistot de la maison…

Un plan de travail sur mesure avec une hauteur réglable

Si la mise en place d’un plan de travail sur plusieurs hauteurs garantit un maximum de confort d’utilisation, elle est cependant plus adaptée à une cuisine spacieuse où vous pourrez réaliser différents aménagements sans être limité par l’espace. La tâche sera en effet plus compliquée dans une petite cuisine où tout devra être à la même hauteur et en un seul bloc. Dans un espace restreint, le plan de travail sur mesure reste la solution idéale. Vous pourrez ainsi décider de tout depuis les formes du plan en passant par les découpes jusqu’aux finitions des angles, matériaux et revêtements. Privilégiez toutefois une hotte discrète et pratique pour gagner de l’espace.

Pour déterminer la hauteur optimale du plan de travail, tenez compte de différents éléments :

. Longueur des pieds des meubles

. Meubles de rangement sous le plan

. Épaisseur du plan de travail

. Hauteur à 10 cm sous la pointe de coude plié à 90 °

. Différence entre zone de lavage (plus élevée) et zone de cuisson (plus bas)

Sachez par ailleurs qu’il existe une solution encore plus pratique pour rendre votre cuisine fonctionnelle et ergonomique. Elle consiste à aménager un plan de travail réglable en hauteur qui pourra s’adapter à chaque moment voulu. Vous pourrez ainsi l’abaisser ou le rehausser à souhait. Plusieurs cuisinistes proposent aujourd’hui des plans de travail à hauteur modulable s’activant manuellement ou automatiquement selon vos besoins. Cette solution est donc idéale pour un îlot central notamment puisque vous devrez soulever ce dernier jusqu’à 120 cm pour déjeuner.

Astuces pratiques pour réussir l’aménagement et la décoration

Si vous venez de terminer la rénovation de votre cuisine et qu’il devient impossible de modifier la hauteur du plan de travail, pensez à utiliser un marchepied pour plus de confort. Cet accessoire très pratique se décline sous toutes les hauteurs afin de faciliter le travail de chaque usager, quelle que soit sa taille. Vous pouvez également envisager d’intégrer un marchepied encastrable dans la plinthe lors de la conception. Il vous suffira par la suite de le déplier le moment voulu.

Sachez par ailleurs qu’en plus de la hauteur du plan, vous devrez également adapter la profondeur de ce dernier à vos besoins. Vous devrez par exemple pouvoir atteindre la crédence et les ustensiles de cuisine sans vous coucher.

Question pratique, l’idéal est de privilégier des appareils électroménagers encastrés pour libérer de l’espace sur le plan de travail. Utilisez également une crédence pour atteindre les outils rapidement sans devoir se déplacer. Pour optimiser votre confort durant vos tâches ménagères, sachez que les mensurations idéales sont : hauteur 90 cm (min), plateforme 60 cm (pour installer les prises) et épaisseur 40 mm.

Pour la décoration, n’hésitez pas à séparer le plan de travail, les mobiliers et la crédence. Pour une cuisine bien éclairée et agréable, ajoutez des spots sur les bords, en bas du plan ou au-dessus.

Pour finir, le choix des matériaux n’a aucun impact sur la praticité de l’aménagement, mais il influence cependant l’entretien du plan de travail. Si les plans de travail stratifiés et en composite sont les plus courants grâce à leur prix abordable et leur facilité d’entretien, des matériaux comme le bois massif, le verre, le granit et la pierre naturelle sont également envisageables.