Véritable alliée de décoration, les plantes grasses d’intérieur s’affichent aujourd’hui parmi les tendances du moment. Nécessitant peu d’entretien et d’eau, elles sont idéales pour agrémenter votre décoration intérieure sans trop de contraintes. Particulièrement adaptée pour les apprentis jardiniers, la plantation de plantes grasses ne requiert ni compétence particulière en jardinage, ni du temps pour son entretien. Mais qu’est-ce au juste qu’une plante grasse dite increvable et comment choisir les variétés à planter chez vous ?

Pourquoi faire pousser des plantes grasses chez soi ?

Bien souvent, faire pousser des plantes à l’intérieur de la maison nécessite d’avoir la main verte et un minimum d’entretien. La tâche n’est donc toujours pas facile pour ceux qui débutent en jardinage ou qui n’ont pas beaucoup de temps pour en prendre soin. Heureusement, des plantes vertes faciles à entretenir peuvent pousser sans grande difficulté en intérieur, cela sans besoin de beaucoup d’effort de votre part. Ces plantes dites grasses et considérées comme increvables ne craignent pas la chaleur, le froid, l’excès de lumière ou encore le manque d’eau. Vous pourrez ainsi agrémenter votre maison avec ces végétaux sans devoir perdre du temps pour les chouchouter. Leur aspect atypique, à la fois séduisant et étonnant, lui confère tout son attrait et contrairement aux plantes vertes classiques, les plantes grasses sont faciles à entretenir. Si les plantes grasses (ou succulentes) connaissant aujourd’hui un franc succès en décoration, c’est également dû aux vertus médicinales et environnementales qu’elles offrent. Résistantes et décoratives, ces variétés de plantes increvables (comme les dracaenas et les cactus) sont également connues pour purifier l’air. En plus de leur propriété dépolluante, ces plantes permettent également de renouveler l’air de manière très efficace à l’intérieur.

Pour finir, les plantes increvables sont idéales pour débuter en jardinage selon votre rythme. Elles ne requièrent par ailleurs aucune condition intérieure spécifique dans la mesure où elles sont généralement originaires de pays au climat chaud, voire aride. Elles peuvent ainsi pousser n’importe où tout en restant endurantes et durables.

Comment entretenir vos plantes grasses ?

Aussi appelées plantes succulentes, les plantes grasses proviennent majoritairement de régions tempérées, subtropicales et parfois subdésertiques. Elles peuvent généralement vivre durant de longues périodes de sécheresse, mais nécessitent tout de même de l’eau (ou de la pluie) pour réapprovisionner leur réserve d’eau. D’ailleurs, les zones qui les abritent garantissent en moyenne 250 mm d’eau l’année, mais surtout, un important ensoleillement et de fortes chaleurs. Vous l’aurez compris, pour assurer un bon entretien à vos plantes d’intérieur évitez de les arroser excessivement au risque de les pourrir, d’ailleurs, il faudra aussi assurer un bon drainage pour limiter l’excès d’humidité. Pensez donc à les poser sur un sol drainant, dans un pot troué ou à disposer des billes d’argile au fond du bac.

Durant les jours de grosses chaleurs, arrosez la plante quand le terreau est sec, mais assurez-vous toutefois qu’elle soit bien sèche avant de remettre dans le pot. Durant la saison hivernale, un arrosage toutes les deux semaines est conseillé. Vous pouvez même rallonger jusqu’à un arrosage par mois dans la mesure où les succulentes survivent mieux au manque d’eau qu’à un excès. L’exposition au soleil devra également être prise en considération. Il est donc impératif de la mettre à proximité d’une source de lumière comme une fenêtre plein sud. Puisqu’elles nécessitent un maximum d’ensoleillement, n’hésitez pas à mettre le pot sur le balcon, le rebord de la fenêtre ou à l’extérieur durant les journées ensoleillées. Cette étape est d’ailleurs indispensable pour aider la végétation à fleurir.

Afin de garantir le bien-être de vos plants, pensez à les rempoter après 3 ou 4 ans. Et surtout, privilégiez un mélange de terreau bien adapté. La règle reste assez simple : 1/3 de terre pour plantes cactées, 1/3 de sable de rivière et 1/3 de terreau neutre (ou de jardin).

Différentes variétés à choisir selon les conditions

Puisqu’il existe de nombreuses variétés de plantes dites increvables, vous devrez choisir les végétaux en fonction des conditions intérieures, mais aussi de vos contraintes. Si vous êtes à la recherche de plantes pouvant survivre au manque d’eau (oubli, absence…), optez pour des variétés comme la misère, le Yucca d’intérieur ou encore le chlorophytum connu pour être une plante particulièrement solide. Parmi les plantes d’intérieur, seul le papyrus peut s’épanouir dans un terreau toujours humide.

Le défaut de luminosité s’avère souvent néfaste pour les végétaux d’intérieur, mais des plantes grasses d’intérieur comme le Fatsia Japonica, le Calathea ou le Haworrthia apprécient particulièrement les emplacements ombragés. Elles sont donc idéales dans un endroit peu éclairé ou sombre, mais nécessiteront toutefois un minimum d’exposition. Dans certains cas, on préfère planter une végétation sans terre notamment par manque d’espace pour le pot ou en raison du chat qui gratte sans cesse le terreau. Certaines variétés comme le guzmania, le tillandsia et d’autres végétations dites épiphytes peuvent en effet pousser sans être dans un pot à terreau. Vous n’aurez qu’à les poser sur des cailloux, les faire pousser sur un bout de liège ou simplement une roche.

Les plantes considérées comme increvables doivent être placées face au soleil. Idéales dans les maisons, appartements disposant de grandes baies vitrées ou exposées plein sud, les variétés comme le beaucarnea ou la schefflera apprécient grandement l’exposition prolongée aux rayons solaires. Il en est de même pour les plantes cactées qui résistent très bien aux coups de soleil.

Quelles sont les meilleures variétés de plantes dites increvables ?

Si toutes les plantes grasses nécessitent peu d’entretien et d’arrosage, celles considérées comme increvables sont les meilleures pour agrémenter votre décoration intérieure puisqu’elles sont faciles à vivre. Parmi ces variétés, on peut citer :

. La sansevieria ou « langue de belle-mère » ravie grâce à ses feuilles longues et pointues. Pouvant survivre à toutes les conditions, elle se place aussi bien en plein soleil qu’à l’ombre. À déposer dans un bac épuré, cette plante ajoutera une touche minimaliste à votre pièce.

. Le dracaena est connu pour n’avoir besoin que d’un seul arrosage hebdomadaire. Il ne nécessite pas d’environnement spécifique pour s’épanouir, mais a besoin d’un minimum de lumière.

. Le polyscias est idéal pour décorer les zones ombragées puisqu’il supporte mal les rayons solaires directs. Il nécessite également peu d’eau, un arrosage par semaine sera suffisant.

. Le rudbeckia tout comme le chlorophytum sont des végétaux qui résistent parfaitement au défaut de luminosité et arrosages inconstants. Vous n’aurez aucun mal à les placer sur la terrasse durant les journées ensoleillées.

Ces plantes qui allient déco et bien-être

Si les plantes increvables d’intérieur sont le plus souvent privilégiées pour leur côté décoratif, certaines d’entre elles possèdent des vertus insoupçonnées pour le bien-être et la santé. L’azalée permet par exemple d’éliminer l’ammoniaque, les résidus de xylène (constaté dans les solvants) et de monoxyde de carbone (émanant de la cuisson). Elle purifiera sans nul doute l’air dans votre cuisine et douche.

L’aloe vera, déjà célèbre pour ses vertus pour la peau, est également connu pour ses propriétés qui absorbent les ondes électromagnétiques. Il pourra éliminer jusqu’à 85 % des champs magnétiques diffusés par vos appareils, mais également purifier l’air ambiant. Certaines plantes comme le ficus, quant à elle, se déclinent dans diverses variétés, mais elle est surtout connue pour purifier tout : xylène, formaldéhyde (utilisé dans les désinfectants), etc. Le spathiphyllum ou fleur de lune figure parmi les variétés les plus dépolluantes. Il élimine en effet de nombreux gaz nocifs comme l’acétone, dioxyde de carbone, toluène, benzène et beaucoup d’autres.