Un point sûr à partir duquel commencer à obtenir un bon éclairage artificiel est de comprendre l’importance de la lumière naturelle dans un projet d’éclairage. A partir d’une bonne gestion de cette ressource gratuite, il est possible de créer un éclairage artificiel vraiment efficace. La distribution des pièces dans le projet d’une nouvelle maison, ou leur optimisation dans la rénovation de l’ancienne maison, ne peut ignorer la bonne quantité et la bonne qualité de la lumière naturelle présente.

Gérez la lumière naturelle.

La lumière naturelle, en plus d’être une ressource gratuite, profite au bien-être psycho-physique de ceux qui vivent dans la maison. Une bonne utilisation est essentielle pour rendre les pièces plus confortables et créer un design d’intérieur réussi. De plus, une bonne gestion de la lumière naturelle vous permet de réduire considérablement les coûts de l’électricité, par conséquent également votre impact environnemental.

L’éclairage artificiel dans un environnement domestique doit être pensé comme un support à la lumière naturelle et un substitut à celle-ci le soir: les lumières ne doivent être allumées qu’en cas de besoin! Ce n’est pas un hasard si dans la conception de bâtiments durables, la contribution de la lumière naturelle est considérée comme fondamentale.

Les salles orientées à l’ouest sont bien éclairées par la lumière naturelle jusqu’à l’après-midi, c’est pourquoi elles devraient être utilisées pour des environnements dédiés aux activités de jour. Alors que les chambres orientées à l’est sont les plus adaptées aux zones de couchage. La lumière naturelle qui pénètre dans les fenêtres de la chambre le matin est la plus naturelle des réveils, à condition qu’elle soit bien protégée avec des rideaux adéquats.

La position optimale du lit par rapport à la fenêtre de la chambre serait parallèle à celle-ci, tandis que la tête de lit avec la fenêtre derrière elle, même si elle a un effet particulier, doit être évitée afin de ne pas se sentir mal à l’aise.

Travailler la maçonnerie.

Si votre maison fait partie d’une grande copropriété, il est très probable que ces conditions idéales d’exposition au soleil des pièces ne se produiront pas. Dans ces cas, il est nécessaire d’essayer de laisser passer la lumière naturelle à travers les pièces en faisant de petites interventions de maçonnerie.

La suppression de quelques cloisons de trop, ou l’installation de puits de lumière tubulaires pour transférer la lumière naturelle vers les planchers sous le grenier, sont quelques-unes des solutions qui peuvent être adoptées.

Même la création de cloisons intégrant des pièces en verre, qu’il s’agisse de portions plus ou moins grandes de blocs de verre , ou de grandes portes en verre trempé , est une bonne solution pour mieux exploiter la lumière naturelle dans la maison.

Lumière et couleur.

L’exposition lumineuse des pièces est importante car la quantité et la qualité de la lumière naturelle influencent inévitablement les couleurs du mobilier. Comprendre où et à quelle heure le soleil illumine naturellement les pièces et où, par contre, l’environnement reste plus sombre est fondamental pour un choix judicieux de couleurs pour le mobilier et les bons murs .

Pour éclairer les environnements faiblement éclairés, suivez ces conseils simples:

  • choisissez des sols de couleur claire;
  • installer des miroirs aux points stratégiques;
  • choisissez des rideaux intérieurs en tissus de fibres légères aux couleurs douces.

Ce sont toutes des choses qui permettent à la lumière naturelle provenant des fenêtres d’être réfléchie et amplifiée.

N’oubliez pas que les pièces plus lumineuses seront plus accueillantes avec une touche de vert. Si vous n’avez pas de fenêtres qui s’ouvrent sur un jardin, disposez à l’ intérieur des plantes qui correspondent bien au décor.

Lumière chaude et lumière froide.

En fonction de son orientation, la lumière naturelle change de couleur pour devenir plus ou moins chaude.

En revanche, dans les environnements exposés au nord, l’intensité lumineuse diminue et les couleurs dominantes s’enrichissent de tons froids . Cela doit être pris en considération sérieusement lorsqu’il s’agit de choisir les couleurs pour la palette de couleurs d’un projet de mobilier.

Radiation solaire.

Les fenêtres d’un appartement permettent de voir l’extérieur et de filtrer la bonne quantité de lumière dans la maison. Pour assurer la juste quantité de lumière naturelle, la surface des fenêtres ne doit pas être inférieure à celle prescrite par l’arrêté ministériel du 5 juillet 1975, Exigences d’hygiène et d’hygiène du logement . Celui-ci régule le respect des ratios aéro-éclairants des pièces en établissant la surface minimale des fenêtres pouvant être ouvertes dans une pièce à 1/8 de la surface du sol . Le respect de cette règle est essentiel non seulement pour avoir la bonne quantité de lumière naturelle dans la maison, mais aussi pour assurer un échange d’air adéquat .

Il est à noter que, dans des zones climatiques particulières, une disponibilité excessive de la lumière du soleil peut donner lieu à des effets désagréables. Dans les environnements fermés, le rayonnement solaire élevé peut provoquer une surchauffe, avec une augmentation conséquente de la consommation d’énergie causée par l’utilisation intensive des climatiseurs. Pour remédier à ce problème, il est conseillé d’installer des rideaux et autres systèmes capables d’ombrer la partie du bâtiment soumise à un rayonnement excessif.

Les rideaux d’intérieur sont un système adéquat pour moduler la quantité de lumière naturelle à l’intérieur de la maison . Puisqu’il est essentiel que la lumière arrive uniformément dans toutes les parties de la pièce, il est bon de choisir le type de rideau adapté aux différentes conditions d’éclairage. Un environnement sombre voudra des rideaux qui bloquent à peine la lumière du soleil et vice versa.

Méfiez-vous des vérandas fermées ou des auvents placés à l’extérieur devant les ouvertures, ceux-ci réduisent considérablement la quantité de lumière pouvant atteindre l’intérieur.