Comment les terrasses et toitures végétalisées peuvent-elles améliorer la qualité de l’environnement dans lequel nous vivons , par conséquent celle de notre vie?

Le concept de vie durable et respectueuse de l’environnement gagne de plus en plus de terrain. La tendance éco-responsable domine désormais les différents scénarios de l’agenda social afin de garantir une perspective plus saine pour les humains et pour la planète. Les terrasses et les toits verts représentent aujourd’hui une alternative avantageuse.

À première vue, cela peut sembler être une mode née dans les années soixante-dix, mais ils aident à réduire la pollution de l’environnement et à améliorer nos vies . Les grandes villes sont dominées par l’asphalte et le béton, des matériaux qui provoquent une augmentation spectaculaire de la température.

Il a été démontré qu’une seule terrasse en asphalte a une température d’environ 70 ° C à sa surface. C’est pour cette raison que dans les métropoles, il fait plus chaud, en raison des bâtiments, des rues et d’autres zones polluantes.

Ce phénomène est connu sous le nom d’îlot de chaleur. Cette hausse des températures est due au fait que la plupart des bâtiments retiennent et accumulent la chaleur à des températures élevées et pendant plusieurs jours.

Pourquoi les terrasses et les toits verts sont-ils utiles?

Ce sont des écosystèmes durables installés directement dans la maison . Il existe deux types en fonction des caractéristiques de la couverture: intensive et extensive.

En général, leur fonction est de prolonger la durée de vie de la maison en facilitant une meilleure étanchéité et en optimisant l’isolation thermique .

Améliorations esthétiques

Ce sont des zones très agréables à regarder . Dans certains cas, ils rendent les pièces élégantes et confortables, les insérant dans une vision écologique .

Atmosphères plus fraîches grâce aux terrasses et toitures végétalisées

Les terrasses et les toits verts purifient l’air qui règne dans les maisons dans lesquelles ils ont été construits. Cela se traduit par une plus grande oxygénation et moins de chaleur pendant les périodes estivales, donc par une réduction de la consommation due à l’utilisation d’appareils électriques pour réguler la température dans la maison.

L’amélioration de la qualité de l’air prévient également les problèmes respiratoires associés à une pollution excessive au monoxyde de carbone et à d’autres polluants qui abondent dans les grands centres urbains.

Recyclage et réutilisation des eaux pluviales

L’effondrement des routes à la suite de fortes averses est un problème relativement courant. Elle est due au grand nombre de systèmes de drainage et de drainage, un phénomène qui finit inévitablement par saturer et augmenter le volume d’eau gaspillée et polluée dans les centres urbains.

Lorsque le cycle naturel est rétabli, les inondations causées par la pluie diminuent – un autre grand avantage offert par les terrasses et les toits verts. Ces derniers permettent également la réutilisation de l’eau après son épuration grâce aux plantes et aux feuilles qui filtrent les polluants.

Moins de bruit, plus de tranquillité d’esprit

La coexistence devient beaucoup plus agréable lorsque les bruits gênants sont réduits. Un toit vert atténue, voire isole, les sons extérieurs jusqu’à 50 décibels.

Cette situation «écologique» améliore la qualité de vie. Surtout si vous souffrez de maladies nerveuses ou si vous travaillez à domicile, la productivité augmente.

La durée de vie moyenne d’une toiture protégée exclusivement par une membrane d’étanchéité en asphalte est de 15 ans. Cela est dû à l’exposition directe continue au soleil, avec tous les changements atmosphériques qui en résultent, principalement dus aux variations de température.

Les terrasses et les toits verts, quant à eux, protègent la partie supérieure du bâtiment avec une efficacité considérable car la couverture végétale diminue et isole la chaleur . Ce phénomène prolonge la durée de vie utile du toit jusqu’à 25 ans. À son tour, cela conduit à une réduction des coûts de maintenance d’environ 40%.

Augmentation des terrasses et toitures végétalisées dans les zones urbaines

Les toits verts s’ajoutent aux parcs, jardins et autres espaces verts des villes. En plus de servir d’options récréatives, ils aident à résoudre le problème mondial de l’ effet de serre .

Enfin, ils peuvent représenter des espaces très utiles pour la production et la consommation d’aliments végétaux . Surtout dans les villes pleines de bâtiments. Grâce à l’engagement et à la planification communautaires, les avantages peuvent être nombreux et valables pour tous.