Lors de l’achat d’un canapé, le premier choix à faire est le type de revêtement : cuir ou tissu ? Dans l’un ou l’autre cas, une fois la sélection effectuée, il y aura encore d’autres évaluations à faire, étant donné qu’il existe de nombreux types de cuir et de tissu. Dans cet article,on se concentre en particulier sur les différents tissus avec lesquels il est possible de fabriquer une housse de canapé, en évaluant pour chacun ses mérites et ses défauts.

Rembourrage en tissus naturels : coton et lin

Le coton est la fibre naturelle par excellence, très appréciée car elle offre toujours un sentiment de propreté et de fraîcheur. Le tissu laisse la peau respirer et se lave et sèche très rapidement. Cependant, l’utiliser comme revêtement pour un canapé peut être un peu “dangereux”, étant donné sa délicatesse, surtout si vous avez des enfants à la maison.

Si vous préférez ce tissu comme revêtement pour votre canapé, contrairement à ce qui peut paraître évident, vous préférez les couleurs claires et les tons neutres aux plus accessibles et vivants. Les premiers sont en effet plus faciles à tacher que les tissus colorés. Dans tous les cas, utilisez des couvertures et des housses de canapé pour préserver au maximum le revêtement.

Le lin est aussi frais et naturel que le coton et, même dans sa version brute, il est très élégant. Malgré cette élégance et cette polyvalence qui permettent de placer un canapé recouvert de lin dans n’importe quel contexte stylistique, le tissu a cet aspect froissé caractéristique que tout le monde n’aime peut-être pas.

Si vous n’avez pas ce problème, n’oubliez pas que vous pouvez également combiner ce tissu avec du coton, en l’alternant peut-être entre canapé et fauteuils, avec d’excellents résultats.

Rembourrage en tissus synthétiques pour canapé

Les tissus synthétiques comprennent ceux qui sont fabriqués entièrement à partir de fibres synthétiques et ceux qui mélangent des fibres naturelles dans un certain pourcentage avec celles-ci. Ces tissus sont soumis à des procédés spéciaux qui leur permettent de durer longtemps et de nécessiter peu d’entretien. Parmi celles-ci, la microfibre devient très populaire car elle est particulièrement douce et agréable au toucher. D’autres fibres, comme le nylon ou le polyester, sont facilement inflammables, mais elles sont aujourd’hui correctement traitées pour parer au danger.

Les fibres synthétiques, cependant, contrairement aux fibres naturelles, absorbent peu d’humidité et ne sont donc pas très respirantes.

Rembourrage en tissus précieux

Le revêtement en velours est un classique intemporel qui s’adapte à tous les styles de canapé et lui confère un raffinement incomparable. Parfait pour les décors classiques, mais aussi pour les canapés ultra-modernes ou même de style ethnique. Cependant, le tissu est assez délicat, demande beaucoup d’attention et rend donc le revêtement inadapté aux canapés placés dans des environnements particulièrement “habités”.

Ses inconvénients sont notamment le fait qu’il s’agit d’un matériau plus cher que les autres revêtements. De plus, en raison de sa sensation de chaleur au toucher, le velours est considéré comme un tissu peu estival, il est donc conseillé de le combiner, par exemple, avec des oreillers en coton.

La soie s’adapte aussi parfaitement aux environnements classiques, mais elle ne se défigure pas, même dans les environnements modernes, et on la trouve en différentes versions. Comme le velours, le revêtement en soie du canapé est particulièrement délicat. Il convient donc mieux aux salons élégants où l’on peut l’admirer, plutôt qu’aux canapés et fauteuils fréquemment utilisés.

Nettoyage des tissus d’ameublement des canapés

Les canapés en tissu sont généralement amovibles et lavables, même en machine. Dans le cas des fibres naturelles, informez-vous au moment de l’achat si le tissu a été préalablement mouillé pour éviter qu’il ne rétrécisse au premier lavage. Si c’est le cas, vous pouvez également nettoyer le canapé sans enlever la housse, en utilisant l’équipement de nettoyage à vapeur que vous utilisez également pour les tapis.

Dans le cas des fibres synthétiques, en revanche, il faut suivre attentivement toutes les précautions indiquées par les producteurs pour le traitement de chaque type de tache.

Pour les taches sur les revêtements en velours, il faut intervenir avec une extrême prudence, en préférant les produits secs à l’utilisation de l’eau.

Les revêtements en soie, en revanche, doivent être confiés à des teinturiers spécialisés qui peuvent également effectuer des interventions à domicile.