S’il y a un problème commun qui préoccupe toutes les personnes qui possèdent un jardin, ce sont bien les mauvaises herbes. Pour les éliminer efficacement et rapidement, vous avez le choix entre la méthode agressive utilisant des produits chimiques et la technique bio utilisant du désherbant naturel comme le vinaigre blanc. Les adventices ou mauvaises herbes s’incrustent partout dans la pelouse, les allées, les haies, les massifs, le potager, etc. De ce fait, elles détruisent l’aspect entretenu et esthétique de tout espace vert. Mais les mauvaises herbes ne font pas que s’incruster dans le jardin, elles puisent aussi les différents nutriments contenus dans la terre et privent les autres plantes de lumière et d’eau. Il est alors indispensable de se débarrasser des adventices si vous souhaitez avoir un jardin resplendissant et harmonieux. Aussi, vous n’êtes pas obligé de faire appel à un jardinier pour fabriquer le désherbant fait maison ou bio, vous pouvez le préparer vous-même.

Quelle méthode appliquée pour plus d’efficacité ?

Désherbage écologique, chimique ou mécanique, plusieurs méthodes permettent l’élimination des mauvaises herbes dans votre jardin. Toutefois, la technique de désherbage chimique est rapide, mais toxique et nocive pour les plantes et la terre. La meilleure solution est de fabriquer votre désherbant bio avec de simples ingrédients que vous pourrez facilement trouver chez l’épicier du coin. Quant au désherbage manuel, vous pouvez arracher à la racine des plantes indésirables en utilisant un sarcloir ou une binette. Cette méthode est pourtant un travail laborieux et fatigant. Cependant, le traitement à appliquer doit être choisi en fonction de l’espèce d’adventice à supprimer, du type de sol et de l’étendue de l’espace vert. Par ailleurs, le désherbage chimique est utilisé une fois que la méthode manuelle ou mécanique n’est pas réussie.

Pour éradiquer les végétations envahissantes, l’utilisation de désherbant naturel est la meilleure solution. Vous pouvez préparer un désherbant fait maison, bio et écologique, à base de vinaigre blanc, de sel, de purin d’orties, de purin d’angélique, d’eau de cuisson de pommes de terre ou de pâtes, d’eau bouillante, de la farine de gluten de maïs, du bicarbonate de soude, etc. Par ailleurs, il faut appliquer le mélange naturel que vous allez préparer si possible directement sur les herbes indésirables pour ne pas tuer les plantes environnantes. Vous pouvez utiliser différents outils tels qu’un vaporisateur, un pulvérisateur ou un arrosoir. Si vous n’en avez pas, vous pouvez juste verser le mélange sur les plantes.

Fabrication d’un produit écologique avec du vinaigre blanc

L’utilisation du vinaigre blanc est fortement recommandée, car il est puissant et très efficace pour supprimer tous les adventices tendres, récalcitrants, et même les plus résistants. Cependant, afin de ne pas agresser le sol avec son acidité, il faut le diluer ou l’associer avec d’autres ingrédients tels que le gros sel ou le liquide vaisselle.

La première solution à préparer : pour 5 litres d’eau, ajoutez 1 kg de gros sel et 200 ml de vinaigre blanc. Pulvérisez le mélange sur les végétations envahissantes et laissez agir pendant quelques jours. Une fois que les herbes indésirables jaunissent ou se fanent, vous pouvez de suite les enlever.

La deuxième solution, plus facile et plus pratique : vinaigre blanc + liquide vaisselle. Cette dernière est sollicitée pour son bon contact avec les feuilles et le vinaigre pour son acide acétique qui est un bon herbicide. Pour fabriquer le mélange, vous pouvez utiliser 1 litre de vinaigre et 2 à 3 cuillères à café de liquide vaisselle.

 

Utilisation des eaux de cuisson pour une éradication écologique

Vous êtes fatigués et stressés par la routine et les occupations au quotidien ? Prendre le temps de se relaxer et de se détendre dans le jardin est une très bonne alternative au lieu de prendre des médicaments antidépresseurs. En effet, les divers végétaux ont les vertus de calmer les nerfs et d’apaiser les tensions. Mais pour que le jardin soit toujours propice à la détente, il est essentiel de bien l’entretenir. Pour cela, le désherbage doit se trouver en tête de liste lorsque vous entretenez votre espace vert. Pour ceux qui n’ont pas vraiment le temps de préparer les solutions magiques à base de vinaigre blanc, vous pouvez utiliser simplement la méthode de désherbage thermique. Versée directement sur les mauvaises herbes, cette technique consiste à brûler les racines pour les éradiquer et arrêter leur croissance. Par ailleurs, vous pouvez aussi exploiter la propriété herbicide de l’amidon par l’utilisation d’eau de cuisson de pomme de terre, de pâtes ou du riz. Faites bouillir l’un de ces aliments dans une casserole et récupérez l’eau de cuisson. Vous verrez que les plantes parasites vont se faner dans les jours qui viennent.

Quelques alternatives de désherbage naturel

Si les mélanges à base de vinaigre blanc ou les eaux de cuisson ne vous inspirent pas, il vous reste quelques alternatives pour éliminer les adventices. L’utilisation de bicarbonate de soude est une solution très pratique et désormais très utilisée dans l’agriculture biologique. De texture poudreuse ou granuleuse, il faut toujours respecter un dosage précis de 20 g pour une parcelle de 1 m². Vous pouvez vous en servir de deux manières différentes :

– Vous pouvez verser directement la poudre de bicarbonate de soude sur les plantes à éliminer. Cette méthode est à appliquer une à deux fois par an.

– Vous pouvez diluer 70 g de bicarbonate de soude dans 1 litre d’eau bouillante. Pulvérisez la solution sur les adventices et laissez agir.

Dans le cadre du désherbage naturel, l’utilisation de plantes pour éradiquer les autres végétaux nuisibles est possible. Effectivement, les feuilles d’ortie peuvent être utilisées en tant qu’herbicide et insecticide naturel. Pour cela, il faut mélanger 1 kg d’orties dans 10 litres d’eau et laissez le tout macérer pendant 4 à 10 jours. Vous pouvez pulvériser le concentré de purin obtenu sans le diluer, mais sachez qu’il dégage une odeur pas très agréable.

Les essentiels à savoir sur le désherbage chimique

Parmi les produits chimiques utilisés pour le désherbage figure l’herbicide de synthèse tel que le glyphosate. Il sera donc pulvérisé sur les plantes afin d’éliminer les mauvaises herbes persistantes. Sous forme concentrée, à diluer pour usage ultérieur via un pulvérisateur ou en spray, les produits chimiques ont tous le même rôle. Cependant, on distingue deux types de désherbage chimique : sélectif et rémanent.

– Le désherbant sélectif éliminera les mauvaises herbes, sans pour autant détruire les plantes concernées ainsi que celles aux alentours.

– Le désherbant rémanent est pour une activité continue dans le sol, mais pouvant être nocif pour la terre.

Dans tous les cas, le désherbage chimique est rapide puisqu’il permet l’élimination des mauvaises herbes sans pratique fastidieuse de votre part. Cependant, il est à proscrire si le jardin se situe à moins de 5 m d’un point d’eau, sur un terrain en pente ou encore en cas de vent et de forte chaleur de plus de 25 °C.

L’utilisation des produits chimiques est à proscrire, car cela engendre des inconvénients non négligeables, à savoir : la pollution du sol, de l’air et de l’eau constituant votre jardin. Les désherbants toxiques tuent les micro-organismes, les insectes et les animaux dans votre espace vert. Ils ont également un effet néfaste sur votre santé et celle de votre entourage. Ils peuvent causer des maladies graves sur la voie respiratoire et certains produits sont classés cancérigènes.