Cloisonner sans pour autant occulter la lumière tout en donnant un esprit loft ou une touche déco industrielle à son intérieur, c’est l’atout majeur de la verrière d’intérieure. Faisant l’objet d’un réel engouement de la part de décorateurs et architectes d’intérieurs, elle se révèle très efficace, que ce soit pour mettre en place une cuisine semi-ouverte, ou pour sublimer l’entrée de son domicile, sa suite parentale ou son salon… Gros plan donc sur les particularités de ce « must » en matière de décoration d’intérieur.

Zoom sur la tendance de la verrière d’intérieur

Depuis que la verrière d’intérieur industriel s’est invitée dans l’univers de la décoration d’intérieur, celle-ci n’a cessé de faire le bonheur des décorateurs et architectes, même ceux qui sont peu sensibles à la décoration. La tendance est donc d’utiliser une surface vitrée fixée sur une structure métallique dans l’optique de décloisonner les espaces pour ainsi proposer une nouvelle conception de l’art de vivre. Bien sûr, la structure en métal est tellement fine que l’on ne constate quasiment plus que les cloisons vitrées.

En introduisant ce concept dans son humble demeure, on peut oublier la cuisine, la salle à manger ou encore le salon qui sont dans la grande majorité des cas disposés en enfilade. Grâce à la verrière d’intérieure, on profite d’une seule et unique pièce à vivre regroupant plusieurs espaces de vies en un même endroit. Bien plus qu’un simple agencement, la verrière d’intérieur, sur-mesure ou en kit, discrète ou gigantesque, permet de bénéficier d’une décoration qui se veut brute et sobre. On peut de surcroît profiter de plusieurs espaces vies naturellement éclairés du fait que ses cloisons vitrées permettent à la lumière d’y pénétrer. Puis, hormis l’apport de lumière supplémentaire qu’elle peut apporter, la verrière d’intérieur vise également à délimiter esthétiquement les espaces tout en laissant le regard circuler. À noter par ailleurs que poutres métalliques, brique, béton… les éléments de structure sont bien sûr laissés et non recouverts.

Verrière intérieure : un concept se trouvant au cœur du style déco « factory »

Le concept de la verrière d’intérieur n’est pas du tout récent du fait que celui-ci trouve ses racines dans ladite période industrielle du XVIIIe siècle. Cela étant dit, la verrière d’intérieur se trouve au cœur du style décoratif industriel, lequel a donné naissance aux premiers lofts new-yorkais. C’est pourquoi elle s’impose aujourd’hui comme l’élément décoratif par excellence dédié à ceux qui souhaitent adopter le style « factory » ou industriel chez eux. Bien qu’étant très ancien, le look industriel se révèle plus que jamais au cœur des tendances décoratives.

Bien sûr, une verrière intérieure est souvent conçue avec des matières brutes particulièrement résistantes, lesquelles font bien sûr partie des codes auxquels doit répondre le style décoratif industriel : le bois, le métal et l’aluminium. Il convient cependant de souligner que si l’on souhaite introduire chez soi le style industriel, le mieux est s’orienter vers une verrière d’intérieur en gris foncé ou en noir rappelant en effet les anciens ateliers de l’époque industrielle.

Si l’on dispose déjà d’un intérieur au look factory, la verrière industrielle sera bien sûr la cerise sur le gâteau de sa décoration d’intérieur. De par ses cloisons vitrées permettant d’éclairer naturellement chaque pièce à vivre, cette structure est un véritable must pour réchauffer esthétiquement et naturellement l’atmosphère industrielle caractérisant son humble demeure.

Où installer sa verrière d’intérieur ?

Pour introduire chez soi le style factory, on peut bien sûr intégrer une verrière d’intérieur dans toutes les pièces de la maison, dans la mesure où l’on ne supprime aucun mur porteur pour sa pose. Il convient juste de miser sur son imagination pour que sa verrière puisse porter ses fruits.

On peut par exemple en faire l’acquisition pour créer une cuisine semi-ouverte sur le salon. Le but étant de profiter des invités ou de la famille pendant que l’on prépare à manager. Cette solution s’avère particulièrement efficace lorsque l’on a une cuisine ouverte ou qui ne dispose d’aucune fenêtre. Avec une verrière intérieure, on peut aussi créer une salle de bains au style industriel. On peut ainsi créer une séparation entre la douche et le lavabo, ou encore entre la suite parentale et la douche. Dans tous les cas, intégrer la verrière d’intérieur dans la douche permet au propriétaire de séparer zone humide et endroit sec en mélangeant audacieusement époques et styles. Par ailleurs, il est aussi possible d’éclairer naturellement une entrée grâce à la verrière intérieure, ou aussi de laisser circuler la lumière naturelle entre chaque pièce. À noter que cette structure vitrée peut également trouver sa place sur le toit, un phénomène que l’on retrouve souvent dans les ateliers d’artistes.

Quel type de verrière d’intérieur choisir pour un look industriel ?

Concrètement, les verrières d’intérieur se déclinent généralement en deux catégories, donc chacune répond à un besoin spécifique. La première regroupe les fenêtres d’atelier dédiées à ceux qui souhaitent éclairer naturellement et esthétiquement chaque pièce sombre se trouvant dans leur domicile : bureau, salle de bains attenante à une chambre. Qui plus est, elle s’avère aussi efficace pour donner vie à une cuisine semi-ouverte ainsi que d’autres espaces semi-ouverts. Quant à deuxième, celle-ci regroupe les portes verrière d’atelier qui sont parfaites pour séparer deux espaces à vivre. Porte battante, coulissante, avec soubassement, sans soubassement… ce ne sont pas les variantes qui manquent lorsque l’on souhaite opter pour une porte-verrière.