Que le papier peint soit posé sur l’enduit ou le placo, son décollage reste toujours difficile et fastidieux. En plus de nécessiter certains outils spécifiques, cette opération devra également respecter certaines techniques, assez simples à réaliser. Découvrez les différentes méthodes, naturelles ou non, qui garantissent un décollage efficace et surtout rapide.

L’essentiel à savoir avant de décoller le papier peint

Vous êtes enfin décidé à relooker vos murs pour valoriser davantage votre intérieur, mais pour cela, vous devrez décoller le papier peint. Puisque le revêtement est devenu collant au bout des années, il faudra utiliser un produit favorisant son décollage. Si vous n’êtes pas fan de produits chimiques, sachez qu’il existe des produits naturels très efficaces permettant d’enlever le papier.

Pour des raisons de sécurité, plusieurs précautions sont à prendre notamment en rapport avec l’électricité : couper le courant, protéger les prises et recouvrir les interrupteurs, débrancher les fils puis enroulez avec un ruban isolant. Déplacez les meubles dans une autre pièce puis recouvrez le plancher et les mobiliers trop gros pour être bougés avec une bâche en plastique.

La première méthode, certainement la plus courante, consiste à décoller le revêtement avec du vinaigre. N’étant pas très chimique, il vous évite toute forme d’inhalation de produit dangereux. Commencez par mélanger du vinaigre blanc à de l’eau chaude, puis imbibez le papier avec le mélange obtenu. À l’aide d’une éponge, tapotez la surface à décoller ou appliquez le mélange avec un spray jusqu’à ce que la tapisserie soit bien imprégnée. Après quelques minutes, munissez-vous d’une spatule puis retirez les résidus en débutant par les coins inférieurs. Pulvérisez chaque surface à travailler puis gardez le mélange chaud afin qu’il agisse plus efficacement.

Des produits peu toxiques extrêmement efficaces

Si le vinaigre est un produit qu’on peut avoir sans devoir quitter la maison, il peut s’avérer moins efficace notamment si le papier peint est trop collé aux murs. Pour faciliter votre travail, utilisez du bicarbonate de soude. Véritable alliée pour les diverses tâches de la maison (nettoyage, dégraissage…), cette poudre viendra facilement à bout des revêtements résistants. Dans un seau d’eau chaude, versez une tasse de vinaigre et 2 grosses cuillères à soupe du produit. Appliquez abondamment le mélange sur la tapisserie, patientez une dizaine de minutes puis racler avec la spatule.

Grâce à leur pH moins agressif que celui du bicarbonate de soude, les cristaux de soude représentent également une bonne solution pour enlever le revêtement. Il vous suffit pour cela de mélanger 2 cuillères de cristaux dans un seau d’eau chaude. Imbibez le papier, laissez agir puis décollez. Pour les papiers peints particulièrement résistants, ajoutez un verre de vinaigre blanc avant de répéter l’opération.

Une décolleuse à vapeur pour un meilleur résultat

Si les produits comme la soude ou le vinaigre sont particulièrement efficaces pour ramollir le papier peint avant de l’enlever, leur utilisation n’est pas toujours optimale. Le procédé peut en effet durer, notamment s’il faut décoller le revêtement d’un très grand mur ou une tapisserie entassée sous plusieurs couches. Afin d’éviter les pertes de temps et gagner en efficacité, mieux vaut louer une décolleuse de papier peint à vapeur. Vous pouvez en trouver facilement auprès d’un magasin de bricolage.

Sachez toutefois que cet outil est déconseillé sur un support en plâtre, au risque d’humidifier et fragiliser le mur. Puisque l’appareil diffuse beaucoup de vapeur, pensez à travailler avec les fenêtres bien béantes afin que l’air ne soit pas saturé.

Son utilisation et sa prise en main sont assez simples : remplir la bassine, brancher le courant et attendre que l’appareil chauffe. Placer le plateau sur le mur durant 30 à 45 secondes puis racler le papier. Recommencez l’opération sur la surface à côté, mais en prenant le temps de toujours débuter par les coins inférieurs. Utilisez l’outil plusieurs fois sur les zones où le revêtement est trop résistant. Assurez-vous que le réservoir soit chargé avec de l’eau. Une fois le travail terminé, débranchez l’appareil puis attendez qu’il refroidisse avant de retirer l’eau du réservoir.

Outre la décolleuse, vous pouvez également utiliser un nettoyeur vapeur pour arracher les morceaux récalcitrants. Appliquez-le de la même manière que la décolleuse, mais lisez bien les consignes d’utilisation, surtout lors d’une première utilisation.

Comment retirer du papier peint vinyle, sur plâtre ou sur placo ?

Très appréciés pour leur propriété lavable et imperméable, les papiers peints en vinyle sont aussi les plus durs à retirer à cause des mêmes raisons. Étant imperméabilisés et disposant de 2 couches, ils ne s’imprègnent ni des produits décollant ni des vapeurs. Pour enlever ces lès coriaces, utilisez un papier de verre (gros grain) ou une brosse métallique pour astiquer le revêtement. Imbibez la tapisserie d’eau avec une éponge puis décollez lé par lé avec une manche. Humidifiez autant de fois que nécessaire si le papier est résistant.

Pour les revêtements posés sur du Placoplatre, il faudra travailler avec minutie pour ne pas abîmer le support ou retirer une bonne partie du plâtre. Ce fait est d’ailleurs inévitable, alors pensez à appliquer des enduits sur les supports avant de peindre ou de remplacer le papier peint, pour colmater les imperfections et trous créés par l’ancien revêtement.

En optant pour la pose d’une toile de verre, vous pourrez également dissimuler les irrégularités du plâtre tout en optimisant l’esthétique du support. Vous pourrez par la suite peindre la toile de verre. Dans cette même optique, les toiles de rénovation peuvent également présenter une solution pratique et esthétique.

Astuces pratiques à connaitre

Venir à bout d’un papier peint épais ou vieux n’est pas facile. En plus de devoir vous armer de patience et d’un matériel adéquat, il vous faudra également connaitre la bonne technique et les astuces pour décoller efficacement. Après vous être procuré une spatule, une bassine et un vaporisateur (ou éponge), munissez-vous également de sacs-poubelle pour les résidus de papier peint retiré.

La technique la plus économique consiste à utiliser de l’eau chaude et de la lessive, mais elle n’est efficace que pour décoller une seule couche de papier. Plus écologiques, l’eau et le vinaigre s’avèrent utiles pour des lés rebelles, mais une cuillère à soupe de bicarbonate sera nécessaire pour plusieurs couches. Des produits chimiques sous forme de poudre, de gel ou de liquide sont par ailleurs vendus sur le marché, mais leur utilisation s’adresse particulièrement aux professionnels connaissant les règles de sécurité et d’hygiène.

Plus onéreuse et efficace, la décolleuse n’est pas toujours accessible à tout le monde, mais elle permet de travailler sur une imposante surface. Pensez à utiliser un fer à repasser pour décoller rapidement un papier peint résistant sur une petite surface. Cette technique s’avère plus facile à réaliser, puisque vous n’aurez besoin que d’une spatule et du fer à repasser.

Sur les papiers peints imperméables comme le vinyle, le travail peut vite devenir pénible, les lés étant souvent difficiles à retirer. Pour vous faciliter la tâche, entaillez d’abord les coins du revêtement à l’aide d’un cutter avant de le décoller du bas vers le haut. La brosse métallique peut aussi servir à griffer le papier peint efficacement. Avant de poser votre nouvelle tapisserie, enlevez les résidus de colle et de papier, puis lessivez et poncez. Avant la pose, n’oubliez pas de dépoussiérer avec un torchon imbibé d’eau.